Pages

jeudi 26 juillet 2007

UNE RÉALITÉ DE NOTRE EXISTENCE.






Un homme accoudé au comptoir d’un bar, voici une autre forme de solitude. C’est en tout cas ainsi que mon regard le perçoit.

De plus en plus de gens sont confrontés à l’isolement, certains ont choisi les bars, espérant peut-être rompre leur quotidien dans des lieux parfois glauques. Est-ce la solution ? En regardant ce visage évocateur d’une forme de délaissement. Je n’ai pu m’empêcher de me demander si cette personne était heureuse, malheureuse, ou carrément indifférente. Je ne lui ai pas posé la question.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Seul ? je ne crois pas :-) je pense plutôt qu'il est tellement concentré sur son tiercé qu'il en a oublié d'enlever son chapeau !
Espi

Anonyme a dit…

Qui peut savoir !!!!! Qui peut en être sûr !!!!

Anonyme a dit…

Ne serait-ce pas le petit Marcel, bien connu dans la belle cité d'E. qui s'apprète à faire un "rapido" ou à secourir une jolie dame et sa non moins belle enfant, en perdition ? On peut se poser la question.
Le Colombo français à la retraite
Tiens, Espi refait surface, toujours aussi peu prolixe. Bonjour à toi ou plutôt bonsoir.

Anonyme a dit…

Pardon, je me suis trompé, je voulais dire "le ptit Claude", ma mémoire me joue des tours !
Le Colombo français à la retraite

marouscka a dit…

Il existe en effet un air de ressemblance. Lol!