Pages

jeudi 29 avril 2010

Un petit cheval blanc






Un autre tendre et nostalgique poème de Paul fort, retrouvé dans un livre de mes jeunes années.

Pour rassurer les plus sensibles d’entre vous, je vous précise que ce brave cheval, photographié dimanche dernier, semblait filer des jours heureux dans un cadre paisible et ravissant. Nous avons même sympathisés pour notre plus grande joie.
Je vous laisse le plaisir de lire ce joli poème de Paul fort.
« La complainte du petit cheval blanc » que Georges Brassens interprétait avec cette finesse qui le caractérisait si bien.

*****


Complainte du petit cheval blanc


Le petit cheval dans le mauvais temps, qu'il avait donc du courage !
C'était un petit cheval blanc, tous derrière et lui devant.

Il n'y avait jamais de beau temps dans ce pauvre paysage
.Il n'y avait jamais de printemps, ni derrière ni devant.

Mais toujours il était content, menant les gars du village,
A travers la pluie noire des champs, tous derrière et lui devant.

Sa voiture allait poursuivant sa belle petite queue sauvage.
C'est alors qu'il était content, eux derrière et lui devant.

Mais un jour, dans le mauvais temps, un jour qu'il était si sage,
Il est mort par un éclair blanc, tous derrière et lui devant.

Il est mort sans voir le beau temps, qu'il avait donc du courage !
Il est mort sans voir le printemps ni derrière ni devant.
Paul Fort.


40 commentaires:

herbert a dit…

Bonjour, Dominique.

Comme les choses senties simplement sont les plus belles...
Ce cheval qui parle avec ses yeux, et ce poème, qui évoque, en grande pureté...
Garde tes carnets d'antan...il y a encore tant de trèsors dedans.
Et merci beaucoup.
Bonne journée.
Je t'embrasse bien fort.

Grimimi Sue a dit…

Bonsoir Do,
C'est un très beau poème et j'y ai vu une leçon de vie...
Un beau petit cheval courageux, valeureux, toujours devant mais...
Il n'a pas eu la chance de voir le printemps... de voir la Vie.

Il y a plusieurs humains dans cette situation.
Pour avoir encore plus de matériel, la plus grosse maison, les belles vacances, il y a un prix à payer... ils doivent travailler, se stresser et ils sont épuisés.

Je t'embrasse très fort ma douce et te remercie pour tes visites et tes mots qui coulent comme du miel hors du pot. Sue

JOSHARTYPICO a dit…

bonjour do qu'il est beau ce cheval sa sent la Camargue ! il y a aussi cette très belle chanson interprété par gorge Brassins ! pure moment de bonheur en voyant ce cheval belle pensée ! je vous souhaite une bonne journée !merci de votre visite de l'autre jour

une femme qui écrit a dit…

Bonjour Dominique,

Je découvre ton blog avec un grand plaisir. La musique est très belle (de qui est-ce ?), de même que ce petit cheval blanc et le poème de Paul Fort.

Camille

esquisse a dit…

Bonjour Dominique,belle photo et puis bien heureux de le savoir en pleine forme.on ne dit pas "avoir une santé de cheval"?....
ce poeme est tres joli et surtout bien plus profond qu'en je l'entendais chanter par notre Grand Georges brassens,l'émotion en ete palpable,et puis il me ramene a l'enfance et la parcontre,ce poeme en restant tout aussi beau,je le touvais injuste,ce Paul fort de devoir faire partir ce joli cheval dans un eclair...

Merci de nous ramener ces pages nostalgiques,Dominique...
je t'embrasse,****

esquisse

esquisse a dit…

je voudrais rajouter en lisant que tu devrais;donner des bons points a ceux qui font des jolies fautes..."qu'en" m'a bien fait riere enfin vous aurez tous compris que c'est l'émotion,normalement c'est" C.A.N(rires)
Bises

Esquisse

Nefertiti a dit…

se qu il est beau ;O)

bon premier mai et w end

le Colombo français à la retraite a dit…

Bonjour Dominique,
Lequel d'entre nous n'a jamais chantonné, ne serait-ce que dans sa tête, "la complainte de ce petit cheval blanc" ? ... tous derrière et lui devant ... bravant le temps mauvais, la fatigue, fier de montrer le chemin "aux gars" et se sacrifiant sans n'avoir jamais connu le printemps.
Touchant "petit cheval blanc" à qui tu rends hommage par ta lumineuse photo.
Je connaissais la chanson de notre Georges Brassens, un peu moins le poème de Paul fort, auquel il a "ajouté aux rimes, sa mélodie" (sic Georges Brassens lui même)
le rendant ainsi à jamais éternel dans nos mémoires.
Un autre poème de Paul Fort a aussi marqué ma jeunesse, "la ronde autour du monde" dont vous devez certainement connaître les paroles "Si toutes les filles du monde voulaient bien s'donner la main ...............si tous les gens du monde voulaient bien s'donner la main".
Douces paroles qui paraissent aujourd'hui encore toujours aussi utopiques, et pourtant ....
Doux week-end Dominique

JOSHARTYPICO a dit…

bonjour do passe une bonne journée et un bon 1 premier mai ! bisous

Karine a dit…

Quelle belle photo et magnifique cheval :) Le poème/chanson me donne un peu la nostalgie de mon enfance où je l'ai pas mal entendue.
gros bisous et un petit brin de muguet en ce 1er mai ;)

☼ France ☼ a dit…

Domi bonjour je te souhaite tout d'abrod un beau 1 er MAi. Le 1er Mai tu fais ce qu'il te plait.
Merci aussi pour ce super poèeme. Et comment oublier cet Homme si grand à mes yeux. Avec de si beaux poèmes et de belles chansons Merci à toi.
Ce cheval est magnifique et très courageux
Bonne journée

yves1947 a dit…

Bonjour Do
Que de souvenirs d'enfance ce poème de Paul Fort.
Je te souhaite un très agréable 1er mai.
***bisous***
Yves.

Dominique- L a dit…

Merci Herbert, j’aimais je ne pourrais me débarrasser des cahiers et livres de poésie de mon enfance j’y tiens trop. Ceux qui m’ont suivi au Québec, ne constituent qu’une partie de mon précieux patrimoine, les autres sont restés chez maman.

Merci Grimimi. Beaucoup de gens travaillent dur toute leur vie pour obtenir un petit lopin de terre. Certains n’ont même pas les moyens de s’offrir une maison de vacances. La résidence secondaire, à mes yeux n’a pas d’importance, ce qui compte le plus, c’est de pourvoir vivre un jour dans la quiétude parmi sa famille, ses amis. Tous les êtres qui nous sont chers.

Merci Jos, je les ai vus souvent galoper, entre ciel et terre, les beaux chevaux de Camargue. Je n’oublie pas que je suis une fille du sud. ;-)

Merci Camille, en ce qui concerne la jolie chanson du « Cheval de thomas » Il me semble, sans garantie assurée, qu’elle est interprétée par Nathalie Gleyze.

Merci Esquisse, hélas beaucoup de chevaux travaillent dur, et lorsqu’ils sont trop vieux pour continuer leur besogne certains « humains » s’en débarrassent cruellement.
Brassens est un chanteur qui, fait aussi partie de ma discothèque. Ainsi que Ferrat, Brel et j’en passe. J’aimais beaucoup le chanteur et l’homme simple qu’il était.

Pour la faute de frappe ce n’est pas grave, qui a la prétention de ne pas en faire ? Pas moi, je te rassure ;)

Merci Néfertiti bon 1er mai également à toi et à tout le monde.


Merci Colombo, c’est curieux que tu ne connaisses pas ce poème de Paul fort…. Comme toi, je me dis souvent si tous les gens de bonne volonté voulaient se donner la main ! C’est utopique sans l’être. Beaucoup se la donne encore, et ce sont les gouttes d’eau qui font les rivières.


Merci Karine, tu as raison ce poème est nostalgique, mais combien beau et vrai dans sa simplicité. C’est sans doute pourquoi je l’aime aussi. Et puis les chevaux m’attirent, je les aime depuis toujours.

Merci France, on se rejoint dans nos goûts, comment ne pas aimer un courageux cheval et Brassens, cet homme talentueux qui savait si bien regarder autour de lui. Bon premier mai en retour, je suppose que le muguet doit fleurir dans ton grand et beau jardin !

Merci Yves, Oh que oui ! Ce poème rappelle beaucoup de souvenirs d’écolière. Je vous offre, à mon tour, un brin de muguet virtuel. Le muguet n’est pas encore présent dans les jardins néanmoins je le respire, grâce à vous.

À bientôt.

Solange a dit…

C'est très joli ce poème des souvenirs d'enfance agréable à revivre.

☼ France ☼ a dit…

Bonjour et passe un beau dimanche.Flo va un peu miuex merci pour tes mots chez moi.
Que ta journée soit belle

Phil a dit…

kikou ca va ?
il est beau ce cheval
j'ai toujours aimé les chevaux blancs :)

et ce texte est si joli
voilà donc des articles comme j'aime, simples mais qui vous "pique" le coeur :)

bon dimanche
bisous

et merci pour le muguet que je te retourne parfumé de beaucoup de bonheur..

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

Mais...c'est une jolie chanson çà...en lisant l'air m'est naturellement revenue


je lisais ce matin que les chevaux ont une peur bleue des serpents, mêm d'un simple tuyan d'arrosage

mais celui ci respire le bonheur et la paix...

une jolie paix que je te souhaite ainsi qu'à tous ...


ah..c'est juste à présent que je remonte tes coms et voit bien sûr que je ne suis pas la seule à avoir évoqué notre grand Brassens...

quelle chance tu as d'avoir gardé tout çà de ton enfance...je n'en avais gardé que quelques photos et de durs souvenirs...j'ai gardé les photos , chassé les mauvais souvenirs..et je suis tellement prête à la vie
il serait temps tu crois pas...

j'aime bcp ce que tu fais sur blog

à bientôt de te lire Do et amitiés

Ma petite Do, ma fille,à moi, a eu des chagrins familiaux et me les as caché pour m'épargner...Dois je être émue ou en colère ????
toujours si dur de savoir ou est la belle, la bonne réaction devant ceux qu'on chérit pas vrai...

lire ces poème sd'antan apaise tjs et merci Do pour çà

Flo ♪ a dit…

OUI merci je vais un peu mieux mais enfin. je viens de faire un dessin tu passeras Bisou

Dominique- L a dit…

Merci Solange France Phil et Nanou.


Les beaux souvenirs d’enfance tiennent chaud et il est bon de s’en souvenir Solange.

Phil bienvenu au clan des amis des chevaux ;-)
C’est vrai que les sujets n’ont pas besoin d’être extrêmement longs et compliqués pour toucher. Et puis, pour tout t’avouer, je déteste me compliquer l’existence, j’estime qu’elle l’est assez comme cela. D’autres s’en chargent pour moi... c'est largement assez, faire « une pendule pour peu de chose, non - meurci - ). (Sourire)

France heureuse de savoir flo en meilleur forme. J’espère que la grisaille se dissipera bien vite dans ton joli coin de pays.

Nanou il n’y a pas que les chevaux qui ont peur des serpents, ils ne me rassurent pas vraiment et pourtant j’aime la nature. ;-)

Comme je l’expliquais à Solange, j’estime, pour ma part, important de conserver les beaux souvenirs de l’enfance, mais également de cultiver son âme d’enfant, tout en étant réaliste.
Pour répondre à la délicate question que tu me poses, je te répondrais que si ta fille t’a caché certains de ses problèmes, c’est probablement pour te protéger, peut-être parce qu’elle te sent trop fragile pour les endosser. (?) Je ne connais pas assez bien ta vie pour me prononcer plus concrètement !
Dans l’hypothèse où je serais confrontée à une telle situation, je n’éprouverais pas de colère. Au contraire, j’essaierais de me rapprocher de ma fille. Être mère c’est aimer, être présente, comprendre, ne pas juger et guider. Voilà ce que je puis te dire, par rapport à mes propres sentiments de mère. ;)

Bonne fin de soirée à vous.

Dominique- L a dit…

flo je l'ai vu ton beau dessin, j'ai même laissé un commentaire ! ^^

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

ta réponse est adorable Do
Non tu ne connais pas ma vie car je souhaite à toutes les mamans d'avoir avec leurs enfants les rapports que j'ai avec mes filles. je n'éprouve pas de colère j'aurai juste aimé partager ces mauvais moments pour mon gendre avec eux, mais ils m'aiment tant qu'ils me protègent trop...


je n'ai pas une mais deux merveilleuses filles et c'est depuis que je les ai que j'ai de beaux souvenirs

moi aussi j'aurai aimé avoir de beaux souvenirs d'enfant mais voilà....par contre j'ai l'âme très jeune, le caractère ,et m'émerveille de tout comme les enfants...c'est dans ce sens que peut-être je me dis : il était temps

ce n'est pas tjs simple mais je suis heureuse Do
je t'apprécie bcp j'aime ces échanges francs et constructifs mais comme je disais ailleurs, parfois on essaie de s'exprimer et comme nous ne nous connaissons pas assez, on se comprend mal...
je t'embrasse tout aussi chaleureusement

Dominique- L a dit…

Ma réponse est surtout très sincère Nanou, J’ai répondu aux questions que tu m’as posées, tu évoquais la colère gentiment, or, je suis du genre à favoriser davantage le dialogue.

Je crois que nous ne connaissons pas nos vies en fait, mais qu'une infime partie.
Si tes enfants te protègent je crois que c’est parce qu’ils t’aiment. ;)

En ce qui me concerne, j’aurais été heureuse d’en faire au moins une demi-douzaine (Sourire) Hélas ! La vie n’est pas toujours comme on la souhaiterait et je crois que je ne t’apprends rien.

Il me semble pourtant t’avoir assez bien comprise, n’as-tu pas ce sentiment ? Je reconnais que les échanges francs sont toujours très enrichissants, car chaque parcours est différent. Je te remercie donc pour cet agéable moment.

Moi aussi je te fais des bises chaleureuses et bien sincères. ;)

MARIE a dit…

Bonjour Dominique ,
Le temps qui passe mais rien n'efface les traces de notre histoire ... Elle chemine doucement , trottine parfois galope dans notre coeur et s'apaise doucement ...
Tes mots ont les odeurs de nos cahiers du jour où l'on écrivait à l'encre violette sur un pupitre ciré par nos soins ...
Tu as cette faconde de nous émerveiller avec tes phrases fleurant le pain d'épice et cette réalité de la vie qui se faufile entre tes mots comme un porte drapeau de l'injustice et de l'intolérance ...
Oui nous avons beaucoup de points communs , nous oeuvrons pour les autres en toute discrétion mais nous donnons le ton ferme quand les humains sont outragés ...
Douce journée ... ;o)
Je t'embrasse et t'envoie toute mon amitié ...

Moun a dit…

La candeur des carnets d'antan nous ramène dans cette période où les soucis n'avaient pas la même importance et la fraîcheur des mots ajoutait à cette plénitude enfantine.
Bises

herbert a dit…

Bonjour, Dominique.
Je te souhaite une belle semaine et te laisse quelques mots discrets sur un de tes carnets ...
Je t'embrasse bien fort.

JAWAH! a dit…

Do bonjour
Gardons en nous le positif de notre enfance avec nos écrits,nos dessins,nos belles images.
Merci de nous le faire partager et ne soyons pas nostalique pessimiste en ayant des regrets.
Profitons de la vie au moment présent.

lyliane a dit…

Cela me fait penser aux pauvres chevaux qui descendaient dans les mines de charbon de mon "Nord" natal, devenaient aveugles et n'en remontaient jamais.

Marguerite a dit…

Je connais ce poème et j'aime beaucoup comme Georges Brassens le chante. Ta précision à propos de ce cheval m'en rappelle un au pré dans l'Ariège qui avait vraiment mauvaise mine et avait un écriteau précisant qu'il était bien traité surveillé par le véto et qu'il était en retraite et c'est tout. Notre société n'aime pas les vieillards, elle est mal à l'aise avec la maladie.

Je me souviens aussi d'un récit de JF Deniau qui était dans les montagnes en Afghanistan et il lui fallait, d'après les afghans, un cheval blanc car il était le plus âgé et c’était un signe distinctif de respect. Il n'y en avait pas, alors on lui a donné "un cheval gris dont on dirait qu'il est blanc"
(Bonne journée, Dominique-L)

Michelaise a dit…

ah non, la fin est TROOOOP triste, je crois que je pleurais chaque fois qu'on me la chantait quand j'étais petite ! joli poème qui vaut d'être redit !

Patrick - Lucas a dit…

Merci à toi... !
j'ai toujours bien aimé la façon dont Georges Brassens chantait ce poème...
Bravo de l'avoir sorti de tes cartons :) kiss

Dominique- L a dit…

Nanou, étant donné que je n’aime pas rester sur un malentendu et pour répondre encore à ton observation consécutive à un commentaire laissé sur ton blog, je te précise que j’ai bien lu ton texte consacré à tes charmantes filles… cela étant, je n’ai pas la science infuse et n’étais pas sensée deviner que tu avais, plusieurs filles issues d’unions différentes. Par ailleurs, je déteste m’introduire dans la vie privée d’autrui, elle ne me regarde pas. Ceci explique cela. La mise au point étant faite, l’affaire est réglée. ;)

Marie, merci, je crois que tu m’as bien cernée. Un autre point en commun… ;-) si nous savons encore nous émerveiller, si nous essayons d’apporter le meilleur de nous-mêmes à notre entourage, nous ne tendons pas pour autant, la joue gauche lorsque nous recevons une baffe sur la droite n’est-ce pas ! ;)
En retour et très sincèrement je t’embrasse amicalement.
Bonne soirée sur le vieux continent.

Je partage absolument ton point de vue Moun. Nous vivons dans un monde qui a changé, plus stressé… les gens ne savent plus prendre le temps au temps et attachent beaucoup trop d’importance à des futilités. Dommage ! Merci à toi et au plaisir de te relire, chez toi ou ici. ;)

Herbert merci pour ce petit mot laissé sur l’une des pages de mon cahier, d’autant que certains feuillets sont encore vierges. J’aime beaucoup ces petits mots d’amitié qui embellissent les pages de mes précieux carnets.

Jawah, c’est en gardant en mémoire les plus belles pages du passé et en profitant pleinement du temps présent que l’être humain avance. Nous nous rejoignons sur ce point. Merci de ta visite et de tes mots si justes.

Lyliane, c’est sans doute pourquoi je les aime ces braves chevaux qui toute leur pauvre vie travaillaient sans relâche. Les mines me font également penser aux courageux ouvriers qui souvent ne remontaient pas non plus. Merci pour ce significatif commentaire.

Marguerite, on se demande parfois qui est le plus cruel, l’homme ou l’animal ? L’animal se bat pour se défendre et l’homme, dans bien des cas, pour acquérir le pouvoir. C’est déplorable, injuste et malheureusement une réalité ! Merci pour ces commentaires bien révélateurs.

Dominique- L a dit…

j'avoue que le poème est assez triste, expressif et beau tout de même !!! C'est une pensée pour ce petit cheval et tous ceux qui, comme lui, ont galéré toute leur vie.

Hommage également à Brassens qui savait si bien observer. ;
Merci à vous deux Michelaise et Patrick.

esquisse a dit…

Finalement j'ai toujours eu se ressenti pour se cheval,qui n'a pas été récompensé pour son dévouement,mais en principe quand on est comme ça,on 'n'attend rien...n'est ce pas. lui il agissait pour,son devoir, sans jamais se plaindre,faire du mieu possible avec ses propres armes...Donner tout simplement,ça existe!J'ai connu,et je connais des personnes qui ressemblaient,et qui ressemblent a ce petit cheval...pas physiquement biensur(sourire).

bien profond tout de meme ce poeme Dominique...
je t'embrasse

Esquisse

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

Bien chere do je souris a present car je tr disais justr que dans ton comm charmant tu me parlaid de ma fille et petite fille mais sur mon post et je te disais juste que sur cette ancienne photo ce sont mes deux filles plus jeunes en guyane il y a des annee

rien de plus evidemment que t peux pas connaitre toute ma famille comme moi les autres.
Je suis donc mariee depuis 40 ans. Avec le meme. Papa de mes deux filles. Et c est ma grande fille qui a eu deux petites filles avec son premier mari. Et guillaume avec son deuxieme mari

Ah. La famillle
bon alors rien de grave ca me rassure
gros gros gros bisous et bonne nuit do

Dominique- L a dit…

Merci pour cette précision Nanou et félicitations pour tes 40 années d’union. Ton commentaire, me concernant, prêtait sincèrement à confusion. Les choses sont bien clarifiées c’est parfait. Bonne soirée ou bonne nuit chez toi. ;)

Merci Esquisse, pour ton billet. À quoi sert de se plaindre il suffit de regarder autour de soi. Tout de même l’injustice est inconcevable. Beaucoup essaient de faire de leur mieux, sans rien attendre en retour. Donner c’est aussi recevoir. Et puis c’est plutôt encourageant de savoir qu’il existe, sur cette terre, des êtres dévoués. Bonne nuit dans le midi de la France. Je t’embrasse aussi. ;)

claude a dit…

Je me disais aussi, un cheval blanc sans ce texte ! Triste d'ailleurs.
Cela me rapelle la jument marocaine de mon Chéri que nous avions appelée Tajine qui était blanche grise et qui s'en est allée au paradis des chevaux emportée, non pas par un orage, mais par un cancer, le cancer du cheval gris. Le véto a abrégé son mal.
Amitiés, Do !

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

ah je viens te faire un gro bisou avec le sourire...me voilà rassurée...et j'attend ta visite bientôt car zut...z'étaient tout mignons tes comms....ze les z'aimaient bcp...

passes une bonne journée
tu travailles la nuit ????

bon je retourne à la compta aujourd'hui peu de blogs pour moi ce jour !!!

bisous

JOSHARTYPICO a dit…

do ! je passe te dire un petit bonjour j'espère que tu a passé un bon week-end du 1 mais ! je viendrais et merci encore pour tes passage voila bonne soirée et a bientôt ! bisous !jos !

Dragonfly a dit…

ma chère Do ..
Il est tellementsublime ce poème .. tellement dite avec simplicité et force .
Comme tu en as de la chance d'avoir retrouver ces carnets d'enfances .. la nostalgie qui nous habite alors est sans pareil....
Merci beaucoup de nous e faire partager
je t'embrasse bien fort

Dominique- L a dit…

Nanou qui t'a dit que je travaillais la nuit ??? ;-) La nuit je dors. Information erronée comme quoi !!! ;-) Merci pour ce message.

Claude merci, la fin du parcours de ta petite jument blanche et grise est bien triste. C’est dur de devoir se séparer d’un animal qu’on aimait de cette façon. Humain, animaux qui n’est pas touché par cette….je reste polie…ignoble maladie.

Jos merci de ta visite et de tes mots que j’apprécie à chacun de tes passages. ;)

Merci Dragonfly, j’ai en effet embarqué avec moi des livres et quelques cahiers de mon enfance qui m’étaient cher et que je relis, pour mon plus grand bonheur. Ce partage est un plaisir, quand on sait qu’il est apprécié. ;)

Bonne soirée et à bientôt !