Pages

jeudi 5 février 2009

Paysage hivernal sur la Dordogne


L’hiver remonte en direction du nord, entamant sa marche vers le printemps.

Aux antipodes, le renouveau pigmente et lustre ses fleurs diaprées, les oiseaux somnolents agitent timidement leurs ailes, le soleil épure ses reflets.

Dame nature est en mouvement.

8 commentaires:

Marie du Nord a dit…

Ah le printemps...! quel mot délicieux, comme cet hiver me semble long. Ce que j'ai hâte de revoir les bourgeons annonciateurs de renaissance.
Je t'embrasse Do.

Lyse a dit…

Un charmantt texte sur le printemps Do que celui que tu viens d'écrire

Oui, Bientôt Le printemps où les pluies seront douces de promesses

pour toi ce poème de Paul Bergèse

À l’aube du printemps

À l’aube du printemps,
Comme un coucou malin,
Dans le douillet du nid
D’une grive insouciante,
Entre les œufs bleutés,
J’ai glissé mon poème
Pour qu’il sache chanter.
Et maintenant j’attends
L’éclosion avec hâte
Pour savoir si mes mots
Sauront aussi voler.

LyseClo a dit…

Do bonjour
J'ai restreint l'accès à mon blog ; "au fil d'émois"

J'aimerais t'y inviter
Peux tu, si tu le souhaites , me transmettre ton adresse mail à
lysepetiteparenthese@gmail.com
afin que je t'envoie une invitation pour venir sur mon blog
Bisous bon week

Marouscka du temps qui passe. a dit…

Merci pour votre fidélité et vos deux commentaires Marie et Lyse. Je crois que nous ne sommes pas les seules à attendre l’arrivée du printemps pour diverses raisons.

Ton poème est superbe Lyse, tu as ce pouvoir de manier les mots avec talent, délicatesse et de les rendre expressifs.

La langue française devient magique à qui sait la mettre en valeur Ce poème me touche tout particulièrement. Dommage que tu limites l’accès à ton Blog «au fil d’émois» La poésie est tellement attachante lorsqu’on sait la saisir.

Ton invitation est pour moi un privilège et un réel plaisir Je te transmets mes coordonnés sans plus tarder. Merci Lyse.

À bientôt.

Je vous embrasse à toutes les deux amicalement.

Do.

jean-philippe a dit…

oh !! un texte poétique et délicieux sur le printemps et une illustration sur l'hiver qui blanchit la campagne ...c'est beau tout simplement !

merci de ton passage , celà me touche beaucoup ce que tu me dis !

belle semaine !

Pierre-Louis a dit…

Il ne manque presque rien pour en faire une aquarelle.

Karl Chaboum a dit…

Ces arbres ?
De vrais fourchettes à piquer
la viande du ciel !

Karl Chaboum a dit…

Do, au Québec la neige cache la moitié de la maison, les oiseaux viennent par coup de vingt sur le balcon au ravissement de ma femme.

Le printemps aux pattes encore gelées ne va pas tarder.

Le même effet sur les habitants de la terre sauf en Égypte où à 45' on prie pour avor de la neige !