Pages

lundi 8 mars 2010

Couleur sépia




Le suivi d’un blog nécessite une grande disponibilité, or, je ne suis plus en mesure d’assurer une maintenance assidue de mon espace et ne peux me permettre d’empiéter sur mes obligations et mes visées.
En l’occurrence, j’ai de bonnes raisons de penser que ce blog disparaîtra un jour de la toile.

Cela étant, pour le moment il est encore là et moi aussi. Je posterai des sujets moins fréquemment, toutefois je vous promets d’aller chez vous dès que j’en aurai l’occasion, afin de laisser une trace sur vos agréables sujets.
Je tenais à vous faire part de cette refonte, pour ne pas que vous soyez surpris de me voir, un jour, m’envoler soudainement vers d’autres horizons.

Aujourd’hui, je vous dis :
À moins souvent… mais à bientôt, en poésie pour symboliser l’image couleur sépia.
*****


Une femme est l'amour, la gloire et l'espérance ;
Aux enfants qu'elle guide, à l'homme consolé,
Elle élève le coeur et calme la souffrance,
Comme un esprit des cieux sur la terre exilé.
Courbé par le travail ou par la destinée,
L'homme à sa voix s'élève et son front s'éclaircit ;
Toujours impatient dans sa course bornée,
Un sourire le dompte et son coeur s'adoucit.
Dans ce siècle de fer la gloire est incertaine :
Bien longtemps à l'attendre il faut se résigner.
Mais qui n'aimerait pas, dans sa grâce sereine,
La beauté qui la donne ou qui la fait gagner ?
Gérard de Nerval.
(1808-1855)

64 commentaires:

esquisse a dit…

toujours assez triste de sentir qu'un matin le temps qui passe aura pris son dernier quart...mais bon pour l'instant on le partage ce temps,et ce joli poeme,ainsi que cette mysterieuse Schéhérazade qui me rappelle une si belle histoire...
Grosses bises Dolange

Esquisse

Do-Lange a dit…

Moins souvent sur ce blog il est vrai mon cher Esquisse, encore là toutefois, c’est ce qui importe. Et puis dans la vie réelle, seules les montagnes ne se rencontrent pas… bien que je n’en sois plus tout à fait certaine. ^^ ;-)
Je me souviens, moi aussi, de Shéhérazade et des contes persans des mille et une nuits qui ont donné vie à une bien jolie symphonie poétique.
Merci pour ton billet et… à bientôt… ;)

Solange a dit…

Je te comprend il faut aussi du temps pour vivre. Je ne publie qu'une fois par semaine et je ne pourrais faire plus. Mieux vaut moins souvent mais encore un peu.

Grimimi Sue a dit…

Bonsoir Do,

J'ai eu un pincement au coeur en lisant ce début de texte...
Par égoïsme sûrement, puisque tes mots me manqueraient. Mais pour le moment tu restes... et je savoure ta décision.

Très jolie cette petite photo. Mystérieuse, rêveuse... un peu comme ce doux poème.

Il y a sept ans aujourd'hui, en cette Journée Internationale de la Femme, je décidais de prendre ma retraite après plus de vingt ans comme agent immobilier. Je voulais profiter de la vie... ma mère m'avait donné une dure leçon.

Nos amies sont des anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à voler...et c'est ce que tu as fait pour moi. Merci!
Je t'envoie dans un énorme panier des becs chinois sue-crés à la tire d'érable et saupoudrés de pépites de chocolat, pour que tu ne m'oublies pas. xxxx
Amitiés, tendresse et à bientôt.
Sue

☼ FRANCE ☼ a dit…

Je te dis bonjour et je repasse a++

Un ange passe a dit…

ça c'est de la faute à l'autre, au temps qui passe TROP vite !!!!
J'imagine que tes obligations personnelles sont beaucoup plus importantes et laisse moi te rassurer, ce n'est pas parce que tu ne laissera pas ta trace sur la Toile, qui ce que nous partageons ou avons partager disparaitra avec ton blog !
Il y a un temps pour tout !
Bon courage dans tes futures occupations.
Je t'embrasse, et passe une belle journée, L'ange :-)

P.-S. pas mal la photo !

claude a dit…

Moins c'est toujours mieux que plus du tout.
Je comprends qu'on puisse avoir des occupations et des préoccupations, qu'on puisse avoir envie de faire une pause.
Je préfère le sépia au N&B.
Bonne continuation Do et j'espère que tout va bien.
Je te passe un mail sous peu.

herbert a dit…

Bonjour, Do.
Gérard et la couleur sépia...Et cette musique.
Tu ne pourras jamais effacer les traces que tu laisses derrière toi et qui marquent ma sensibilité.
Que dirais-je alors de mon blog ?
Je publie si rarement...
Laisse cet espace tranquille, si tu le désires, mais ne le ferme pas...Il va se reposer.
Et tu peux ainsi si facilement y revenir et moi te dire bonjour.
Merci pour tes mots. Merci pour tout.
A plus tard.
Je t'embrasse bien fort.

Marie a dit…

Une couleur sépia en filigrane laissant le passé dans l'embrasure de la fenêtre pour apercevoir l'avenir naître... partir ...pour réapparaître ailleurs ....Je comprends oh combien cette douce réalité ancrée sur la terre ... je me fais rare aussi ( bien que mon immobilisme temporaire me permets de naviguer sur la toile ) je préfère toujours et encore écrire sur du vélin et photographier par petites touches cette nouvelle naissance ...;o)
Douce journée...

esquisse a dit…

Belle musique,nouvel Avatar,j'ai eu envie de m'asseoir commander un café,et me laisser porter,bel instant,tt simplement...

belle journée Dolange

Esquisse

Michelaise a dit…

il en est des blogs comme de jolies étoiles, elles sont parfois filantes. Mais on a été ravis de te rencontrer, d'échanger avec toi et qui sait, un jour, ailleurs, autrement... amicalement pour la suite, pour tes autres projets... même si on te regrettera Do, c'est normal d'arrêter un jour, c'est ainsi les blogs... sniff

le Colombo français à la retraite a dit…

Je ne puis passer sur ton site, sur ton dernier "message", sans y laisser un commentaire, sans y mettre mon "grain de sel" comme tu le dis si bien.
Derrière ce voile se cache, non pas une "chose qui pense" mais un "être qui pense" : une femme au caractère complexe, quelque fois énigmatique, mais avec des qualités certaines, une grande sensibilité, avec une force peu commune, mais en même temps une fragilité à fleur de peau, pour qui la vie n'a pas été et n'est toujours pas tendre.
Je te connais, on peut dire maintenant "depuis la nuit des temps" :-)
Mais puis-je affirmer que je te connais complètement ? ... c'est toujours agréable de découvrir chez toi de nouvelles facettes, avec le "temps qui passe" trop vite. Ce talent que tu as déployé en ouvrant et en alimentant ce blogg m'a interpellé, m'a "estomaqué", non pas que je ne te pensais pas capable :-),
enfin un un mot m'a rendu admiratif, allez "va ma fille", je te l'avoue maintenant !!!
Tu as gagné le droit de faire une pause, de t'envoler vers d'autres horizons, mais s'il te plaît, ne va pas trop haut, tu connais mes problèmes de vertige :-), que je puisse venir de temps en temps discuter avec toi, comme nous l'avons toujours fait, presque sans interruption ....
Je te souhaite, je vous souhaite, une bonne continuation et je me souhaite le plaisir de te lire à nouveau, que ce soit ici ou ailleurs,
bises
Le colombo

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonsoir oui tu as raison un blog c'est bien trop de travail et faire un article le jour le jour devient impossible; Prendre la vie tout simplement et doucement. je comprend mieux ainsi. Ton blog est là donc nous venos aussi te voir et te dire bonjour comme toi. Et là c'est génial ce partage entre nous tous. Il est superbe ce poème et j'espére en lire de nouveaux
Bonne soirée

Marguerite-marie a dit…

On se crèe des obligations qui ne sont pas; aussi peux-tu n'envoyer des messages que de temps à autre l'essentiel est de ne pas disparaître trop vite car c'est trop triste un blog qui s'éteint d'un jour à l'autre. Je n'ai pas toujours écrit de commentaire mais je suis venue chaque fois et tes messages sont de ceux que j'aime beaucoup, intelligents, documentés, sensibles. Le temps qui passe ne nous séparera pas de toi.
Bises de Bretagne où il fait un temps assez curieux pour nous: ciel bleu, soleil et VENT GLACIAL....

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Prends ton temps, ma belle Do... Ne publie que lorsque tu le peux, puisque tes lecteurs et lectrices t'attendront le temps qu'il faut... Et à bras (et à coeur) grand-ouverts...
Je t'embrasse bien tendrement.

☼ FRANCE ☼ a dit…

Passe une belle journée à bientôt

Do-Lange a dit…

Je vous remercie pour vos messages qui prouvent que je ne m’étais pas trompée sur votre chaleur et votre sincérité.

Je suis encore là, moins disponible c’est vrai, mais encore là. Je vous lis et j’apprécie beaucoup ces morceaux de tendresse que vous m’offrez et que je garde précieusement.
Je prends également un grand plaisir à me rendre sur vos espaces.

- Solange je suis de ton avis, mieux vaut moins souvent mais encore un peu. xx ;)

- Promis Herbert je laisserai cet espace se reposer lorsque je ne serai plus en mesure d’y déposer des messages. Ainsi je ne te perdrai pas de vue, je le souhaite, faute de quoi j’en serais sincèrement bien attristée.
Je crois que tu es l’une des premières personnes à m’avoir encouragée en laissant des commentaires sur ce blog sans jamais défaillir. Pour cela et pour tout le reste MERCI Herbert. ;)

- Si tes amis sont des anges Sue, tu es une Grimimi bien attachante et que j’estime beaucoup….xx… Sue-crés au miel d’érable pour toi. ;)

- France prends bien soin de Flo et de toi. Vous serez toujours bien accueillis chez moi et si je passe un jour à Nîmes, je ne manquerai pas de venir vous faire un petit coucou. ;)

- L’ange, dont le pseudonyme débute comme mon nom, à certains moments le temps passe trop vite et l’on voudrait pouvoir arrêter les pendules, à d’autres moments il passe trop lentement.
Il n’est pas important pour moi de quitter mon blog, c’est juste parce que je sais que je ne peux plus l’alimenter autant qu’avant.

- Claude… Merci ! Qui sait si les jolies fleurs et les beaux oiseaux de ton jardin, que je vois sur les photos de ton si bel espace, je ne pourrai pas les admirer un jour dans la réalité.^^ Les anges volent lentement mais sûrement…;)

- Marie, je ne suis pas surprise de savoir que tu écrives encore sur du vélin, bienvenue au clan des nostalgiques de la plume Sergent- Major. ;-) Se faire rare ne veut pas dire disparaître et oublier. Un point de plus en commun. ;)

- Esquisse, on découvre chez certaines personnes des affinités, des sentiments d’amitié vraie qui fait qu’on a envie de s’asseoir et de partager. Ici ou ailleurs, j’ai toujours du café à portée de la main, alors n’hésite pas une fraction de seconde, ma porte n’a pas de clé. ;)

- Je sais Michelaise ! D’autant que j’aime me promener sur ton espace, tu le sais. Aussi je vais en profiter tant que je le pourrai. ;)

- Colombo, je n’ai jamais prétendu que j’avais écrit mon dernier message ^^relis bien ! (Avant le grand saut, je vous réserve quelques petites surprises) ;)
Je n’ai pas encore éteint toutes les lumières, néanmoins je commence à mettre les housses sur les fauteuils. Tu connais mon côté perfectionniste et un tantinet maniaque. ;)
Il y a quatre ans de cela, je n’aurais jamais pensé entrer dans la blogosphère, comme quoi… on ne peut jamais jurer de rien !
Cet espace et mes lecteurs, dont tu fais partie, m’ont apporté un grand réconfort. Ils ne se doutent même pas à quel point. À présent est venu le temps de préparer mon envol.
Pour te rassurer et sans faire de jeu de mots à un euro, ou un dollar et quarante cents (Can) ;) les ailes de L’ange qui est là ^^ volent beaucoup moins haut depuis quelques temps, n’aie crainte, je te guiderai... comme je l'ai déjà fait sur la neige de St Jérôme et du Scandinave. (Rire) À bientôt... Willy Brouillard. ;)


- Promis, je ne partirai pas trop vite Marguerite, d’où ce post. Venir me lire c’est déjà un bien grand honneur que tu me fais, entre nous je préfère, plutôt que laisser un message à la va-vite, comme on dit familièrement, juste pour prendre la passerelle, ou par obligation. Brrr ! Ça… j’ai du mal à supporter !!! Alors doublement merci. ;)

- Rosie, je sais que tes mots viennent du cœur, ils me touchent beaucoup car vois-tu, je suis loin d’être parfaite, je suis presque plus têtue que la mule du pape… Oui! Oui! Mais c’est toujours avec mon coeur que j’écris aussi. ;)

ALAIN a dit…

Le coté éphémère des blogs, c'est un de leurs charmes.

herbert a dit…

Bonjour, Do.

A pas feutrès c'est moi que viens doucement te souhaiter un bon week-end...
En te remerciant tant de laisser ta porte ouverte.
Je t'embrasse bien fort.

Do-Lange a dit…

Merci Alain et Herbert, j'apprécie beaucoup votre visite, je vous embrasse bien fort et vous souhaite un très bon week-end.

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Je ne passe que pour te faire un clin d'oeil, sans déranger...

Bonne fin de semaine, chère Do, qui se dit tête de mule, mais qui sait si bien tremper sa plume dans l'encre le plus profond de son coeur...

Je t'embrasse bien tendrement.

☼ FRANCE ☼ a dit…

Juste bonjour et merci pour tes visites chez moi je vais laisser flo en cours bise

clo a dit…

coucou Do....
que de messages émouvants...
je reste parfois bien longtemps sans rien publier....et puis parfois ...ça repart...
mais s'il te plait ne ferme pas la porte,même si ce n'est que de temps en temps ,avoir de tes nouvelles c'est toujours un immense plaisir...
je t'embrasse bien fort...
passes un doux weekend...
clo

Bérénice a dit…

Tu me rejoins donc Do... si cela pouvait être dans la réalité ! Peut être un jour, qui sait !

Je te serre bien fort, et merci de laisser quelquefois quelques traces chez moi.

Do-Lange a dit…

Rosie, France, Clo, Bérénice. Merci du fond du coeur pour votre amitié, votre chaleur.
Je ne fermerai pas mon blog c'est promis. Toutefois je sais que dans un futur proche je ne pourrai plus l'alimenter autant.
Ce sera pour moi un réel plaisir de vous lire, de savoir que vous êtes tous là !

Eh oui ma Bérénice, le destin m'a fait signe. Il m'appelle ailleurs, vers un autre horizon. Je dois me préparer, voilà pourquoi je recule en douceur. ;) Je suis encore à l'étage. Je regarde autour de moi avant de prendre l'escalier qui mène vers la sortie....
xx:)

Flo ♪ a dit…

Je viens te dire bonjour
bisou

atalante a dit…

Mais c'est la chanson du château de ma mère, cela, que j'entends, de Vladimir Cosma, génial. Pas grand monde qui connaisse cette musique..
Wow. Je suis héberlué.
Mais comment faites-vous donc pour mettre de la musique,ici ? Apprenez-moi s'il-vous-plaît !

Do-Lange a dit…

Tu es tout mignon avec ton masque de plongée Florian. Moi aussi je te fais de gros bisous ;-)

Qui ne connaît pas ce si beau roman de Marcel Pagnol Atalante ! Il est vrai que cette musique est très belle, d'autant en ce jour du 13 mars. Je la dédie tout particulièrement à une maman.

J'ai mis du temps pour introduire de la musique sur ce Blog. Deezer vous en dira plus. ;)

Merci à vous deux pour ces gentils billets.

PS. Une pensée pour Jean Ferrat qui vient de nous quitter. J'aimais le chanteur et l'homme dans toute sa simplicité, celui qui se tenait loin des projecteurs, et qui interprétait admirablement Aragon.

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonsoir non plus de neige non et c'est très bien ainsi. Tu vois je reviens avec Flo il vient de fêter son annif et là je vais donc me reposer. Car c'était au bowling et trop de bruit pour ma petite tête. Je te souhaite de passer une belle soirée tu vois la mienne commence de suite
Bye

Dominique a dit…

À bientôt, très douce cette photo...
Au plaisir d'un visite... :)

Phil a dit…

bonjour
me voilà revenu des usa
et toi ?
en tout cas j'espère que tout se passe bien
moi j'en suis revenu avec de belles images plein la tête...
j'espère à bientôt..
bisous

herbert a dit…

Bonsoir, Do.
Je n'avais pas bien vu la légèreté du voile ni la douceur du visage ni cette sobre élégance qui s'en dégage....
Merci beaucoup, Do.
Bonne nuit.
Je t'embrasse bien fort

Marguerite-marie a dit…

un petit coucou de Bretagne pour te souhaiter du courage pour toutes tes tâches. Bises de chez nous.

Titane333 a dit…

Je découvre un blog qui de 'en devenir' passera 'à d'autres horizons'. Dommage, mais tu as tes raison. Le blog est très agréable à visiter, les photos superbes et les textes j'adore. Quelques lectures m'attendent en prévision de mes longuez soirées. Passe une toute belle semaine et merci pour ce partage.

Patrick - Lucas a dit…

prends ton temps Do
celui qui est et celui qui passe

la vie sait être douceur
elle sait être aussi parfois redoutable
il faut savoir écouter son coeur
... et tout est possible

tenir un blog à jour n'est pas toujours facile
mais est-ce important ?
ce qui compte c'est de faire de son mieux !

je t'embrasse
(après demain je passerai en Sarthe, j'aurai une pensée pour toi... et pour...)

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

je ne te voyais plus Do mais en vacances et si heureuse enfin depuis longtemps que j'attendais de "me retrouver" je n'ai pas vu passer le temps et toi t'éloigner.

combien je te comprend...moi j'ai fermé l'un des deux...l'autre je voudrai le faire pour juste retrouver le temps, la liberté seulement je suis attachée à bcp de mes lecteurs. Esquisse est devenu mon ami, Bérénice me manque, France et moi une longue histoire...Marie...Herbert, Phil, Flèche, toi, Grimini....quand je ne les vois pas...ils manquent...


que ce qui t'attend et te prendra plus de ton temps te rende heureuse...c'est le principal...j'ai adoré tes comms et tes visites tjs si gentilles

je t'embrasse très fort

Do-Lange a dit…

À tous mes amis blogueurs.
Merci pour vos billets, pour vos pensées et votre fidélité à ce blog encore debout grâce à vous. ;)

Jerry OX a dit…

bonsoir Do ! je suis triste d'apprendre que tu souhaites cesser de blogger mais , comme tu le dis : tenir un blog néccessite du temps et surtout de l'envie !

je souhaite que tu reviennes en tout cas moi je reviendrais te visiter ! merci pour tout !!

Do-Lange a dit…

Merci Jerry ! C'est gentil de revenir me voir.

L'envie est là mais le temps... C'est le temps qui manque ! Il en faut beaucoup pour assurer le suivi d'un blog. Il se trouve que ce temps me fait défaut. ;-)

esquisse a dit…

bonjour Do lange ça faisait un peut que je n'etais pas passé(),et je vois tjrs cette belle dame allongée sur ces marches,je la plaint enormement,qui va lui remettre le dos en place,et je ne parle meme pas du deffroissage,de sa sublime satinée "sepia",bien c'etait un petit pas sage ,amical,pour animer cet espace,mettre un meuble dans un angle,par exemple...je plaisante bien sur...j'espere que tout suit le sens de tes esperances,chere Do lange,je te souhaite une belle journeé et a bientot..
bises
Esquisse

yves1947 a dit…

Bonjour Do
Alors la forme aujourd'hui:
Chez nous belle journée avec le soleil.
Une pensée pour Jean Ferrat que tu aimes tant.
Une chanson pour toi.
Jean Ferrat - Que serais-je sans toi

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement

J'ai tout appris de toi sur les choses humaines
Et j'ai vu désormais le monde à ta façon
J'ai tout appris de toi comme on boit aux fontaines
Comme on lit dans le ciel les étoiles lointaines
Comme au passant qui chante on reprend sa chanson
J'ai tout appris de toi jusqu'au sens du frisson

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement

J'ai tout appris de toi pour ce qui me concerne
Qu'il fait jour à midi qu'un ciel peut être bleu
Que le bonheur n'est pas un quinquet de taverne
Tu m'as pris par la main dans cet enfer moderne
Où l'homme ne sait plus ce que c'est qu'être deux
Tu m'as pris par la main comme un amant heureux

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement

Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
N'est-ce pas un sanglot de la déconvenue
Une corde brisée aux doigts du guitariste
Et pourtant je vous dis que le bonheur existe
Ailleurs que dans le rêve ailleurs que dans les nues
Terre terre voici ses rades inconnues

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement

*****bisous****
Yves

Do-Lange a dit…

Merci messieurs !!! Je suis très touchée par votre courtoisie. (Sourire)
Sincèrement votre visite me fait plaisir, il est vrai que ce blog paraît plus triste depuis quelques temps, aussi vais je essayer d’être plus loquace aujourd’hui en répondant, suivant l’ordre chronologique, à vos messages.

Je crois que la dame couleur Sépia, depuis le temps qu’elle dort sur les marches, est beaucoup plus souple que tu ne l’imagines Esquisse, quant à sa robe en taffetas à reflets, elle est conforme à son époque. Franchement ! L’imagines-tu vêtue de cuir ? Matière moins délicate certes ! Mais hors synchronisme. ;-) Petit retour de plaisanterie amicale.

Yves, merci pour cette gentille attention et cette très belle chanson de Jean Ferrat que je connais par cœur, comme beaucoup d’autres de son répertoire. Elle me touche et me fait sincèrement plaisir. Curieusement je viens d’envelopper cet espace d’une superbe chanson, peut-être moins connue que certaines, interprétée par Jean Ferrat et Christine Sèvres !

Ici aussi il fait un soleil magnifique, le printemps pointe enfin son nez. Il fait 24 o C au soleil. Au fait… C’est gentil de t’être souvenu que j’aimais Jean Ferrat.
Je vous remercie chaleureusement ainsi que tous mes lecteurs et lectrices. (À Patrick qui a eu une pensée pour moi en allant en Sarthe).

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonjour bonjour j'espére que tout va bien pour toi. Il le faut
je t'embrasse et à bientôt

esquisse a dit…

belle musique Do lange,ma France quand on est loin d'elle comme tu l'es,on a surement un autre regard ver elle,une autre image doit en sortir...celle de ses souvenirs d'enfance,de la famille,et ......des bons petits fromages!!!(rires)et qui sait bientot,tu pourra en deguster sur place?????

bises
Esquisse

Do-Lange a dit…

Merci de ta visite France, elle me fait sincèrement plaisir. Oui tout va bien, j'espère que c'est aussi le cas pour toi. Je te fais des bises.

J'aime toutes les chansons de Jean Ferrat Esquisse, bien sûr « Ma France » Me parle. Jean Ferrat avait l'art de manier les mots de leur donner tout leur sens et de les rendre émouvants.

*****

Le fromage... J'aime énormément. ;)
Je te remercie également pour être venu sur cet espace Bises. ;)

Rosebud a dit…

Un petit message pour te dire j'aime beaucoup la chanson de Ferrat que tu as mise sur ton blog. Lorsqu'on est loin, elle prend tout son sens.
Je t'encourage à poursuivre ce blog, le plus longtemps possible, même si je sais que tu peux avoir d'autres préoccupations en ce moment.
Je crois que les nombreux commentaires laissés sur ton blog, démontrent bien que beaucoup vont s'ennuyer de cet espace plein de poésie et de finesse.
Je te fais mille bisous et je t'aime très fort.

Solange a dit…

Merci de ta visite et je te souhaite une belle fin de semaine.Au plaisir.

Do-Lange a dit…

Bonsoir Mon Bouton de Rose,

Tu ne peux t'imaginer ma joie en lisant ton billet. Hélas je ne puis me permettre de poursuivre ce blog. Néanmoins, si tu tiens ta promesse, je te promets d'illustrer un dernier sujet. J'en serais si heureuse Ludivine. ;)

***

Te souviens-tu Rosebud lorsque tu me disais :

- Encore Jean Ferrat !
Vois-tu Ludi, c'était la première fois que j'avais les larmes aux yeux pour un chanteur lorsque j'ai appris son départ.

Cette chanson est très belle, comme les autres, mais il est vrai qu'elle prend une autre dimension de l'autre côté de l'océan.
Ta pensée rejoint celle d'Esquisse.

***

Demain je ne serai pas à la maison Ludi, je pars très tôt. Je compte sur toi pour donner de tes nouvelles. Prends soin de toi. Pas d'imprudences sur la route.

Mille doux bisous. Je t'aime plus loin que tout l'univers... ;-)mon Bouton de Rose.
Merci pour ce gentil commentaire.

Do-Lange a dit…

En retour, merci de ton passage Solange. Ça me fait sincèrement plaisir de te lire. ;)

yves1947 a dit…

Bonjour Do.
Merci pour tes messages chaleureux
qui me font très plaisir.
Voici un petit poème pour toi.

Poeme de Théophille Gautier

Tandis qu'à leurs oeuvres perverses
Les hommes courent haletants,
Mars, qui rit malgré les averses
Prépare en secret le printemps.
2.
Pour les petites pâquerettes
Sournoisement, lorsque tout dort,
Il repasse les collerettes
Et cisèle des boutons d'or.

3.
Dans le verger et dans la vigne,
Il s'en va, furtif perruquier,
Avec une houppe de cygne
Poudrer à frimas l'amandier.
4.
Tout en composant des solfèges,
Qu'aux merles il siffle à mi-voix,
Il sème aux près les perce-neige
Et les violettes aux bois.

5.
Sous l'herbe, pour que tu la cueilles,
Il met la fraise au teint vermeil,
Il te tresse un chapeau de feuilles
Pour te garantir du soleil. 6.
Puis, lorsque sa besogne est faite,
Et que son règne va finir,
Au seuil d'Avril tournant la tête,
Il dit " Printemps, tu peux venir !"
Je te souhaite une très bon week end.
******bisous*****
Yves.

Phil a dit…

kikou
ca va ?
merci d'être passé
et oui, bien beau ce voyage au usa
à refaire !
l'ouest américain est fantastique, que de beaux paysages..

bon we même si un peu humide, du moins ici ce matin

bisous

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonjour je viens te dire bonjour et vive les printemps je t'embrasse

herbert a dit…

Bonjour, Do.

Je t'apporte la douceur du printemps, une douceur en jaune comme les primevères . Une douceur comme une caresse du soleil.
Merci tant pour tes mots.
Bon week-end.
Je t'embrasse bien fort.

RoRo du Marais a dit…

Quelques douces pensées printanières s'envolent jusqu'à toi pour que tu continues à nous faire partager "le temps qui passe".

Je t'embrasse bien fort.

RoRo du Marais

Flo ♪ a dit…

Moi je veux bien jouer avec toi tu sais

Patrick - Lucas a dit…

Bonjour Do
voilà le printemps... c'est que du bonheur j'espère pour tous !
je suis passé cette semaine en Sarthre et j'ai pensé à toi bien sur..!
je suis allé jusqu'à Teloché, il y 2 écoles maternelle, une publique et l'autre privée...
j'ai mis des photos sur mon blog.
bon dimanche / gros bisous

Flo ♪ a dit…

Oui oui je veux bien faire du vélo avec toi je passe ou c'est toi?

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonjour nous avons fait pas mal de vélo tu aurais du passer enfin une fois prochaine je pense ► J'espére que tu vas bien tu sais le temps n'est pas extra du moins pas de soleil pour cette journée. Je vais me reposer un petit moment donc à bientôt chez toi

Do-Lange a dit…

Yves, Phil, France, Herbert, Roro, flo, Patrick. Agréable printemps à vous tous !

Décidément Yves je te remercie pour cet autre joli poème sur le printemps de Théophile Gautier, que j'ai encore appris en classe il y a longtemps. ;)
Phil, moi je reste sur le continent nord américain.... Pour le moment... ;)
Le soleil brille aussi grâce à toi Herbert.
France profite des beaux jours pour t’adonner aux joies du vélo, c’est tellement agréable de découvrir l’autre face des paysages, grâce à ce moyen de locomotion…
En retour, je t’envoie de douces pensées printanières RoRo du Marais. ;)
Chiche ! flo… Qui te dit qu’on ne jouera pas au billard un jour ! ;-)

Merci du fond du cœur Patrick, je ne suis pas habituée aux surprises, je suis allée sur ton blog et j’ai découvert un post et des photos qui m’ont touchée. C’est une délicate attention qui fait chaud au cœur.

Do-Lange a dit…

Après l'effort le réconfort France ;-) Ici nous avons un grand soleil.
Flo, pour venir chez moi tu dois prendre l'avion ou le bateau mais c’est plus long ! Demande à maman si elle veut bien. Hum ! Mère poule comme elle est j'en doute !!! ^^ Alors écoute, tu ajouteras que je suis une deuxième mère poule, et qu'avec moi tu ne risques rien. Même si on fait un peu les fous tous les deux. ;-)
Penses-tu que tu parviendras à la convaincre ?
Ah ! Dis-lui aussi que tu auras ta chambre, pour toi tout seul, des jeux, une petite chienne adorable et que je ne manquerai pas de te préparer des bons petits plats. ;-)

Bisous à vous deux et à bientôt. ;)

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonjour alors comment vas tu ?
Ici le temps est bien triste tu sais mais je vais patienter et regarder le ciel calmement.
je te souhaite une belle journée

Do-Lange a dit…

Bonjour France,

Journée un peu chargée pour moi en ce lundi.
J'espère que le soleil reviendra bientôt en provence.
Merci de ton passage, je te fais de gros bisous.;)

Françoise a dit…

Bonsoir Do-Lange, merci pour les mots que tu as laissés sur "mélancolie"... Mélancolie d'un jour, mélancolie d'un instant. Le printemps sera le bienvenu, et chassera la mélancolie, je l'espère...
Bonne fin de semaine à toi.
Je t'embrasse.

Do-Lange a dit…

Merci à toi Françoise. Il faut la chasser la mélancolie, à coups de balai ;)
Je t'embrasse aissi. ;)