Pages

lundi 7 décembre 2009

Requiem de Mozart













Requiem de Mozart en l'église de Mont-Tremblant, le samedi 5 décembre 2009.

L’acoustique n’était pas excellente, à mon avis, toutefois le Chœur philarmonique du Nouveau Monde, les chanteurs de Sainte-Thérése, le chœur de Tremblant, le chœur classique d’Ottawa, l’orchestre philarmonique du Nouveau Monde, étaient éblouissants, ainsi que la soprano : Maria Knapik, le ténor : Steve Michaud, la mezzo-soprano : Julie Nesrallah et le baryton : Marc Boucher.

Coïncidence tout de même d’avoir écouté le requiem de Mozart, dans un lieu sacré, le jour même de l’anniversaire de la mort de cet illustre compositeur.

Requiem également dédié à la tuerie de l'École Polytechnique de Montréal, le 6 décembre 1989 où Marc Lépine a abattu froidement; 14 femmes, en blessant 14 autres (10 femmes et 4 hommes). Un massacre qui a profondément troublé toute une population.


*****


- Le vrai génie sans cœur est un non-sens, car ni l’intelligence, ni l’imagination, ni les deux réunies ne font le génie. Amour! Amour! Amour! Voilà l’âme du génie.

Wolfgang Amadeus Mozart.




27 commentaires:

Solange a dit…

Ce devait être très beau, j'ai fait parti du choeur de Laval pendant 15 ans et j'ai eu l'occasion de chanter ce réquiem. Dommage que le son n'ait pas été à la hauteur.

claude a dit…

J'aime beaucoup Mozart.
C'est incroyable cette histoire de tuerie.

claude a dit…

Trsè jeune, je suis allée voir un concert en la cathédrale de Versailles. Je crois me souvenirs que c'était du Bach et les coeurs chantaient à merveille.

herbert a dit…

Bonjour, Do;
Les illustrations parlent d'elles-mêmes et j'entends le requiem...
La vidéo est troublante et mystèrieuse...
Mais la vie de Mozart l'est aussi.
Merci beaucoup pour ce partage...
Bonne journée

Je t'embrasse.

Ludivine Brulon a dit…

Dommage, je ne suis pas la première à mettre un commentaire, mais les photos sont vraiment sublimes! Bravo!

Michelaise a dit…

Très belles photos, bravo ce n'est pas facile de "prendre" des clichés durant un concert. Le Requiem c'est toujours un moment d'émotion, et cet hommage à la tuerie de Montréal (déjà 20 ans) était une fort belle idée.

Marguerite-marie a dit…

avec du retard du à une occupation prenante de traitement de texte pour mon mari...je viens te rendre visite et je découvre quelques messages d'abord les amérindiens avec des vidéos très chouettes, puis Mozart que j'ai toujours bien aimé même si je préfère Bach. Félicitation pour le prix qui t'a été attribué , il est bien mérité.Les réponses nous permettent de voir que tu aimes les "bêtes à Bondieu" .
Bises de bretagne.

Un ange passe a dit…

merci beaucoup pour cet envoi !
J'adore le Requiem de Mozart et comme tu es chanceuse d'avoir pu le voir en un lieu sacré (belle photo de la violoncelliste !). D'imaginer ta soirée me donne la chair de poule, j'aurais aimé y être...
Et quelle tristesse cet anniversaire, 20 ans déjà...
du coup mon ancien chum ne peut en oublier ma fête !!! et c'est toujours pour lui une occasion de me rappeler qu'il m'aime malgré tout !

Un ange passe a dit…

OUPS !!! ce n'était pas un violoncelle, c'est une viole de gambe !

Dragonfly a dit…

J'aurai voulu être là bas pour entendre ça ...
Mozart en plus ....Hum.....
bizzzzz

lyliane a dit…

Dans la petite église blanche avec le toit rouge?
ça devait être très beau j'aurai voulu être là bas.

Je suis le temps qui passe. a dit…

Bonjour Solange, Claude, Herbert, Ludivine Michelaise, Marguerite, L’ange, Dragonfly, Lyliane. Veuillez m’excuser, si des obligations m’ont contrainte à vous remercier tardivement.

Solange, j’ai failli également faire partie d’une chorale, hélas, je n’avais pas le temps de m’y consacrer pleinement, aussi ai-je refusé cette offre pourtant alléchante.
Claude, lorsque je résidais en France je ne loupais, pour ainsi dire, aucun récital classique.
Autre chapitre : Concernant la tuerie à la Polytechnique de Montréal, j’ai affiché un lien qui te livrera davantage d’informations sur cette horreur qui a marqué la population québécoise. (Solange, l’ange, et beaucoup d’autres personnes s’en souviennent).

Mozart a eu une vie très tourmentée, des rejets des déboires, pour finalement s’en aller bien jeune. J’ai souhaité, Herbert, afficher un extrait du film consacré à Amadeus, je trouve que ce court métrage fait bien ressortir le côté à la fois fou, dramatique et le génie incontestable de ce grand compositeur. Un Requiem a toujours un côté émouvant, voire un peu triste Michelaise, je te l’accorde. J’aime beaucoup Bach Marguerite, surtout sa fugue en ré mineur qui me rappelle des souvenirs. Nous sommes en présence de deux styles de musiciens bien différents. Je crois qu’il y avait les deux éléments l’ange, lorsqu’on observe bien la façon dont les musiciens tiennent leurs instruments. Il est vrai que le violoncelle et la viole de gambe se ressemblent beaucoup. Dois-je conclure que tu es née un 6 décembre ? Si cette date évoque un odieux massacre, celle de ton anniversaire est une belle journée (sourire). Heureux anniversaire avec un léger retard bien sincère toutefois.
Dragonfly le concert était superbe. L’église de Saint Jovite, Lyliane, un peu trop petite à mon goût pour mettre en valeur une telle œuvre et de tels virtuoses. Imagine celle au toit rouge ! ;-) Bien que fort jolie ma foi.

A-parté : Mon arrière grand-père maternel, qui a cessé sa carrière de ténor à l’opéra de Marseille lorsqu’il a rencontré celle qui allait devenir son épouse, a été enterré sur une musique de Mozart. On se demande bien pourquoi… n’est-ce pas Ludivine ? ;-) Merci à toi pour ce billet. J’aime beaucoup la première photo de la série. Il y avait énormément de monde ce jour là, et je ne pouvais décemment prendre des photos en plein concert. La capture de ces clichés n’a pas été aisée.

Ludivine Brulon a dit…

Un petit mot totalement gratuit, pour te dire maman que je suis vraiment fière de toi, je t'aime de tout mon cœur et tes valeurs et tes qualités sont un vrai modèle pour moi. Mille doux bisous, maman.

Je suis le temps qui passe. a dit…

Gratuit en retour Ludivine.

Ma plus belle récompense, mon plus beau cadeau, ma plus belle réussite et ma plus grande richesse, c’est toi.

Merci d’exister.

Bérénice a dit…

C'est un beau cadeau que tu nous as fait là Do !
Pour tout un tas de raisons, j'aurais tellement aimé être à tes côtés... seule ma pensée y était.

Je t'embrasse

Un ange passe a dit…

effectivement les anges ont aussi un jour anniversaire pour faire comme les terriens !!! et c'est bien ce fameux 6 décembre...
Je confirme, c'est une viole à la façon que la musicienne tient l'instrument. Je me suis jadis lancée dans l'apprentissage du violoncelle, malgré moi, car c'est de la gambe dont je voulais jouer... Faute de grive on mange des merles ;-)
à très bientôt et merci pour ton souhait !

Je suis le temps qui passe. a dit…

Je vais finir par croire que les esprits des anges se rencontrent systématiquement. Je reviens à peine de chez toi… ;-)
Bien sûr que les anges ont un anniversaire, je le sais de source officielle, puisque phonétiquement mon nom de famille se prononce : L’ange est là. ;-) Et lorsque l'ange est là... Il est évident que le démon s'en va ! (rires)

Tu as appris le violoncelle ? God ! Bravo, pas facile à jouer n'est-ce pas ? Ainsi que la harpe que j'aime beaucoup avec le clavecin. Bon je ne vais pas tous les énumérer n'est-il pas !! ;-) J'adore également le saxo, moins classique, pour la forme et le son de l'instrument.
Je persiste, il y avait aussi des violoncelles. ;-)

Bérénice, tu ne peux imaginer le plaisir que j'ai eu en lisant tes quelques lignes qui en disent beaucoup. Elles me font vraiment chaud au cœur. Je te remercie très sincèrement. J'espère que tout va bien pour toi. Dommage que ton espace soit fermé. Bonne route blondinette.

dom a dit…

Superbes, ces photos en noir et blanc. Et merci pour la musique.
Bon jeudi ! Bisoux

dom

Michelaise a dit…

Je suis toute retournée par la déclaration d'amour de Ludivine à sa maman, et par la réponse de Do... mon côté midinette, sans doute, mais les histoires de maman et de fifille qui s'aiment, ça me fait toujours chaud à l'âme !!

esquisse a dit…

etroite liaison que je fais entre ces deux douces compagnes que sont la musique et la peinture,une note pour chaque couleur,une toile a notre portée,la perseption entre l'ouie et la vision,en croche affective et émotionnelle qui mene droit au coeur.Noires et blanches unies sur la meme palette,la musique coule et adoucie...la peinture brille et illumine,toutes les passions en elles,toute une sensibilité,qui compose un sourire,un joli souvenir,et depeind la tristesse et decroche les larmes,mais qui apporte sans nouer l'esprit,toujours une main posée et suivant le moment ,un réconfort...pour sa propre ame,et celles qui vous écoutent le soir en tete a tete.
Jolie "note" DO.
Je te fais de gros bisous
Esquisse

Karine a dit…

c'est étonnant une église sans une bonne acoustique, non?
Très belle citation :) et merci pour le clin d'oeil! J'apprécie vraiment l'attention; je vais juste m'asseoir et profiter du lieu :)
gros bisous

Je suis le temps qui passe. a dit…

Dom, je suis ravie que mes photos te plaisent, car elles n’ont pas été faciles à capturer.

Michelaise, toutes les mamans du monde aiment leurs enfants et réciproquement, cela me semble tellement naturel… J’ai la chance d’avoir une fille hors du commun. Je crois qu’il faut le voir pour le croire. Notre amour, est fusionnel… intemporel. Oui à ce point. ;-)

Esquisse. Les arts sont les caresses du cœur. Je ne pourrais vivre sans tableaux,sans photos, sans musique, sans lecture, et sans cette nature, source de tant d’inspiration pour qui sait bien la contempler.


Je vous remercie sincèrement de votre passage chez moi. Bonne fin de soirée.

Je suis le temps qui passe. a dit…

De rien Karine. À mon humble avis, trop de musiciens et de choristes pour la grandeur et le concept de cette église. Gros bisous en retour.

Gérard Day a dit…

Do, ta première photo est vraiment magnifique pour moi. Je suis aussi musicien (j'ai abandonné le "sérieux" de la chose il y a longtemps pour m'abandonner simplement à l'occasion) et cette photo est très parlante...

La relation entre la musicienne et son instrument d'une part, et d'autre part ses yeux qui scrutent l'âme du chef qui dirige et dont elle doit tirer l'essence. MAGNIFIQUE!

Faire de la musique d'orchestre, c'est vraiment ça... Connaître la partition par coeur et suivre "religieusement" le chef.

Le Requiem est une grande oeuvre très exigeante; Comme Le Messie de Haendel, La symphonie des mille de Mahler et tellement plein d'autres oeuvres magistrales.

Karine: Aux photos, on devine une église à l'architecture jeune et issue du contemporain peu questionné par la qualité acoustique de l'enceinte, d'où le mélange inopportun des sons probablement.

Il y a pourtant des églises exceptionnelles à ce chapitre et aussi, des orgues étonnantes.

Ici, l'église Saint-Jean-Baptiste à Montréal est un exemple d'acoustique remarquable et, en plus, pourvue d'un orgue Casavant d'une grande qualité. L'église de Berthier aussi...

Mais une grandiose est certainement Notre-Dame à Paris. J'y ai entendu Le Messie de Haendel en 2000 et c'était simplement "universel". Même le plus affamé des "punk" n'aurait pu s'en sortir sans un certain sanglot, j'en suis certain.

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

Comme ce devrait être beau d'assister à cet événement et d'entendre ce Requiem! Tout comme Solange, j'ai fait partie de plusieurs chorales dont celles des Riverains et ai eu le bonheur de chanter ce chef-d'oeuvre. Et même si l'acoustique n'était pas tout à fait à la hauteur, tu as Mozart dans ton coeur, ma chérie!

Quant à la tuerie à la Polytechnique, je ne m'en suis jamais totalement remise... Comme ceux et celles qui doivent revivre le massacre de Columbine, d'ailleurs...

À mon humble avis, voilà pourquoi il faut se rincer les yeux et les oreilles avec les merveilles qui nous entourent, dont le génie des grands musiciens. Pas pour oublier les pauvres victimes de ces tragédies, mais plutôt, pour se rappeler d'elles par le truchement de toutes ces beautés.

Merci, Do, d'avoir partagé ce superbe moment avec tes lecteurs.

Je t'embrasse bien fort.

Je suis le temps qui passe. a dit…

Gérard, en toute modestie, je suis assez satisfaite de ma première image. Il y avait énormément de monde dans cette petite église et peu de recul pour prendre une photo. Ceci étant, cette musicienne m’a instantanément captivée, par son expression et son maintien.
J’aime beaucoup Mozart Rosie, toutefois je suis absolument convaincue que le Requiem de Mozart aurait livré une plus grande qualité, acoustique en la basilique Notre Dame de Montréal. Je persiste, même si je ne regrette absolument pas mon déplacement. Bien au contraire.

Je vous remercie pour vos messages très appréciés.

☼ FRANCE ☼ a dit…

Je n'avais pas vu ce post je suis désolée. oui cela devait être magique je pense. Belles photos en toutcas mais je n'y étais pas.
Bonne fêtes à toi