Pages

mercredi 2 septembre 2009

Musicien de la rue



La majorité des gens passent sans même le voir, d’autres le prennent pour un mendiant, une miette de la société, un amuseur de la rue.

Le joueur d’accordéon semble habitué. Il joue, avec un léger sourire au coin des lèvres.

Brun et plutôt chétif, il émane de ce musicien une bienveillance, une quiétude qui m’incitent à m’arrêter. Je le regarde, je l’écoute longuement, il me sourit tout en pianotant sur son instrument. Est-il artiste par passion où par nécessité ? À en juger par son apparence, plutôt modeste, je pencherais pour la deuxième hypothèse…

Mais il est temps pour moi de reprendre ma route, emportant le souvenir prolifique d’un être différent, croisé au détour du temps, du temps qui passe et devant lequel je m’arrête souvent…

----------------
Cliquez sur le lien ci dessous :

Un texte de Roger Tabra, poète et parolier, qui s’harmonise assez bien avec la photo du musicien.



La poésie, c’est l’art de puiser des émotions au fond de soi, jouer avec les mots pour les dévoiler.

Une image, un tableau, une sculpture, une mélodie, révèlent des sentiments poétiques, doux, troublants, angoissants, puissants, un bien être, un mal être.

15 commentaires:

esquisse a dit…

passager du vent,comme les notes qui naissent de son instruments...des notes a notre portée qu'il anime sur la sienne...musicien du temps qui arrete le sien dans la rue,pour le plaisir et le sourire,pour le bonheur mais jamais le pire!
Sous ses doigts,un message,une humeur et pourquoi pas une fleur,un langage d'une melodie en braille qu'on ne rescend qu'avec le coeur...Messieurs Mesdames a votre bon...je ne vends rien,tout est offert,ma musique est transparente et meme moien ecoutant vous me trouverez au travers...
Bises d'Esquisse

Bérénice a dit…

Je suis toujours en admiration devant ces artistes de rue. Je me demande souvent comment ont ils fait, avec ce talent, pour en arriver là. Je resterai des heures, béate, à les écouter...

Je t'embrasse Do

dom a dit…

Prendre le temps de s'arrêter, de regarder, d'écouter ... pour essayer de comprendre.
Bon jeudi ! Bisoux.

dom

Seb! a dit…

Superbe texte et autant à dire sur ce cliché monochrome ;-)

herbert a dit…

Oh ! merci, Do.
Un musicien de rue c'est une poésie qui s'arrête, une vie intérieure qui s'exprime, une leçon d'humilité...
C'est quelque chose que l'on n'attendait pas et qui nous interroge...
Ramasser quelques notes qui se seraient égarées...
Merci pour tout cet ensemble...
Et bon voyage...
Je t'embrasse bien fort.

Jerry OX a dit…

Puiser des mots au fond de soi pour les dévoiler c'est fort bien dit Do !! cet accordéoniste que bon nombre décriraient comme une miette de la société, un amuseur de la rue la transcende et lui redonne vie à chaque notes !

merci pour ce regard que tu as !
content que mon récit te fasse plier de rire !!
belle journée !!

Marie du Nord a dit…

On éprouve toujours un peu d'émotion en voyant ce genre de personnage.
Je t'embrasse très fort Do.

Un ange passe a dit…

Bonjour Do !
merci pour votre petit tour dans mes Instants... J'ai trouvé un peu de temps pour venir me glisser entre ce temps qui passe. Belle découverte, très belle photo et texte touchant.
J'en ai un du même genre, si vous voulez : http://angelsjazz.blogspot.com/2009/03/coup-de-projecteur.html

à bientôt l'ange...

experimental a dit…

A música é uma boa companhia, para todas as pessoas e em todas as situações. Então saber tocar é dedilhar magias!...Quando nada se tem e se cai na marginalidade, ter música no espírito, é um grande consolo!...

Karine a dit…

Merci pour ce post Do!
Un brin de douceur et d'humanité! J'adore la photo, tes mots, le lien vers ce magnifique écrit conté!
Le spectacle de rue m'a toujours fasciné et me fascine toujours autant; des artistes pour tous ceux qui veulent bien s'y arrêter qq instants.
bisous

Michelaise a dit…

oui, c'est un doux cet accordéoniste... et nous le saluons par blog interposé ! si tu le revois dis-lui !!

ALAIN a dit…

Mucisien de rue, c'est un vrai boulot utile, cela chasse le cafard et met un peu de soleil dans la vie. Cela devrait etre reconnu par la Sécurité Sociale. Moi, j'aime bien, même si ce n'est pas toujours de très bonne qualité musicale.

Je suis le temps qui passe. a dit…

Merci à vous pour tous ces messages chaleureux laissés sur ce blog. Do.

Linda et Picasso a dit…

Bon anniversaire et pleins de sourires et de bonheurs

Moun a dit…

Passager du temps, âme musicienne qui caresse l'âme des passants et cicatrise la sienne. C'est l'émotion ressentie en regardant cette photo