Pages

samedi 31 mai 2008

Violoniste.





Ce joueur de violon a décidé d’exercer son art dans les rues. J’ai trouvé le plan assez intéressant et l’image touchante.

10 commentaires:

Ludi a dit…

J'aime beaucoup le cadrage, c'est original. et a chaque fois que je croise le musicien dans le centre ville de Nantes. je pense à toi. je te fais de gros bisous.

marouscka a dit…

Il exerce encore son art dans les rues de Nantes Ludi ? Un cliché pris un peu à la sauvette, mais dont je suis assez satisfaite. Merci pour ce premier post et gros bisous en retour ma Ludi.

kassoumay a dit…

Merci d'être passée me voir.Je viens de vous rendre visite, j'aime beaucoup vos photos surtout les dernières en noir et blanc et également la photo d'enfant. Je ne suis pas spécialiste de la photo. Lorsque je rentre d'afrique, je m'aperçois qu'en fait je ne photographie pas tellement de paysages mais surtout des villageois et les enfants, peut être pour mieux essayer de les comprendre.

Le Colombo français à la retraite a dit…

Si je puis mettre une fois de plus "mon petit grain de sel", le titre exact de cette photographie devrait être "le violoneux" car il ressemble plus à un "violoniste" de rues, de villes, qui joue dans les villages, dans les fêtes.

Quoiqu'il en soit une bien belle photo et tout comme dit notre spécialistre de l'image qu'est Ludi, bravo pour le cadrage, beau "plan".

Toute la symbolique est là, l'homme assis sur une chaise dans la rue, marquant ainsi son indépendance, le boitier à violon ouvert pour permettre aux passants de laisser quelques pièces (je suis certain qu'en regardant de plus près on trouverait une ou plusieurs laissées par notre hôtesse) et qui nous indique qu'il s'agit d'un joueur de violon et non pas d'un "mafioso" ayant transporté une mitraillette. (déformation)

Bonne idée également de ne montrer que le bout de l'archer et non le violon, pour nous permettre de laisser vagabonder notre imagination, ainsi que cette chemise type "tzigane" qui cadre bien avec le personnage.

Connaissant bien Marouscka je me doute bien que ce violonteux a du l'émouvoir plus d'une fois, lui rappellant peut être un de nos proches joueur de "mandoline".

Bravo, car tout comme Kassoumay je préfère les photographies de personne aux paysages, qui sont cependant réussies sur l'ensemble sur ce site.

laurence a dit…

Belle photo avec un cadrage inattendu qui lui donne un certain charme,j'aime bien. Bises do

Anonyme a dit…

excellent !!!

PassionNature78 a dit…

excellent !!!

Le Colombo français à la retraite a dit…

Plusieurs personnes de mon entourage proche me tannent de
questions telles que, "Ce violoniste et le talentueux modèle qui a posé pour Marouscka depuis les photos "désarroi" "un fumeur de havane" "le lecteur de presse", ne feraient-il pas qu'une seule et même personne ?"
Je leur rétorque, catégorique :
"non je ne le pense pas car malgré les talents multiples eet certains que montre cet homme, je ne me souviens ne l'avoir vu jouer qu'une fois d'un instrument à musique, la clarinette, un air dont les enfants invités ce jour là s'en souviennent encore"

Titeju a dit…

Un petit message de France... Je découvre ton blog ce soir, ça fait des mois que je voulais y passer et un gentil messager m'en a donné l'adresse ;-) C'est avec un grand bonheur que je découvre tes photos... Elles ont ta sensiblilité, ta douceur... J'aime beaucoup cet univers, et d'ailleurs je te mets dans mes liens de ce pas... Viens me rendre une petite visite (www.julafee.canalblog.com) quand tu veux ;-)) bises et à bientôt, Ju

marouscka a dit…

J'ai deviné qui tu étais tite ju. :-) Merci pour ce très gentil commentaire, il me touche particulièrement. Je n'aime pas écrire des messages à la va-vite, voilà pourquoi je tiens à prendre mon temps pour aller visiter ton blog et y laisser quelques coms. :-) :-) En attendant je te fais de gros bisous.

À bientôt.


Do.