Pages

lundi 4 août 2008

Un ancêtre du numérique.



On ne peut être que sous le charme des ces antiques appareils photos qui ont permis de peupler, pour notre plus grand bonheur, des albums retrouvés dans un tiroir de la commode d’une grand-mère ou celle d’une grand-tante. J’ai ressenti un réel plaisir en découvrant, par le pur des hasards, cet ancêtre de l’appareil numérique.

Tout en le saisissant, je songeais à son histoire, aux mains qui l’avaient dirigé, aux regards avertis qui avaient saisi des images, à ces personnes d’un autre temps, venues poser devant lui, seules ou en famille, parées de leurs plus beaux atours.





N.B La première photographie a été inventée par Nicéphore Niépce. C’est en 1826 qu’il réussit sa première photo par une fenêtre avec vue sur cour. Merci monsieur Nièpce.



7 commentaires:

Bouton a dit…

Très jolie photo. Originale et très parlante. J'ai entendu parler de Niepce durant mes cours d'histoire de l'art et j'avais même fabriqué mon propre appareil photo. Je ne sais pas si tu t'en souviens.

Félicitations encore.

Mille doux bisous

Pauline a dit…

Oui , à l'école nous utilisons ce genre " d'appareil " que l'on appelle chambre photographique.
EN effet domie la première photo a été faite par Nicephore Niepce et s'intitule " Vue de la fenêtre du Gras" !
C'est une jolie photo c'est vrai et c'est tout toi d'imaginer la vie de cet appareil :)

Je t'embrasse

laurence a dit…

Superbe ce cliché et là on mesure les progrés fait en matériel photographique.J'en possède un vieil appareil qui fonctionnait avec des plaques. Il faudra que j'en fasse quelques photos pour mettre sur mon blog. Bises Do

Patrick a dit…

Un ancêtre bien mis en valeur par la composition de ta photo.
Tu lui as fait honneur.
Bon dimanche Do.

marouscka a dit…

Merci à vous pour vos commentaires.

Effectivement, je me souviens de cet appareil photos que tu avais fabriqué ma Ludi. En outre, je l’ai placé sous globe. (Je plaisante) :=)

En me documentant sur Niépce Pauline, j’avais lu que la chambre photographique était l’enfant des premiers appareils photos. C’est gentil de nous donner toutes ces informations intéressantes pour tous les passionnés de photographie. Cela étant, je pense que cet appareil photos que j’ai capturé renferme une histoire. Que veux-tu, on ne changera pas mon côté poétique. :=)

Franchement je serais curieuse Laurence de voir tes jolis clichés sortis de ton vieil appareil photos. Puis-je me permettre de te demander son époque et sa marque, c’est chouette de voir un ancêtre du numérique fonctionner encore. Je suppose qu’il ne doit pas être évident de trouver les bonnes pièces lorsque l’appareil tombe en panne.

Merci Patrick pour tes compliments, c’est plutôt encourageant. D’autant que lorsque j’ai pris cette photo, j’ai du faire très vite avec mon numérique qui n’offre pas les plus hautes performances.

Le Colombo français à la retraite a dit…

Une très belle photographie effectivement qui rappelle à chacun d'entre nous les photos de nos aïeux que l'on se passe encore de nos jours de main en main. Photos en noir et blanc, sépia, ou colorisées qui ont gardé plus de 100 ans après leurs éclats que n'atteindront jamais aucune des notres. Tu te rappelles Marouska ces photos de "zouave" "alsacienne"
"marin" ou de "joueur d'accordéon" que l'on retrouve dans chaque famille ; photos prises la plupart en studio, avec ces décors un peu "kitch".
Je ne sais si ton appareil numérique est performant, mais ton talent s'affirme lui de jour en jour, et surtout ton goût pour la photographie que l'on retrouve derrière chacun de tes clichés.
J'ai lu que "Accepter un bon conseil, c'est accroître sa propre performance.". C'est ce que tu fais pour notre plus grand plaisir.

À fleurs de peau a dit…

De tout temps
les amoureux se cachent
de la pellicule
pour mieux jouir de la canicule

L'appareil accordéon
fixe avec pudeur
le côté opposé,
feignant de ne pas entendre
la musique

Que de vie dans ce vide !