Pages

jeudi 31 janvier 2008

VUE DU CIEL.





Les nuages sont fascinants. Vus de la terre où du ciel, ils sont toujours en mouvement. Prennent des formes singulières.
Une chute de neige devient une créature biscornue, qui se transforme en un vieillard à la barbe blanche disparaissant dans notre majestueuse galaxie.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

En ce qui me concerne, les nuages m'ont toujours fasciné, du moins vu de la terre, car lorsque je suis dans un avion, je n'ai pas l'envie (et peut être pas le courage) de les regarder par le hublot. Je disais donc "m'ont toujours fasciné" mais aussi créé une impression de malaise devant cette inconnue, cette "immensité inconnue".
Bravo pour cette belle photo Marouscka et pour ton retour parmi nous, même si, cela peut paraître "paradoxal"... on se comprend.
Le Colombo français à la retraite

marouscka a dit…

Merci pour ce post Colombo, pourquoi les nuages évoquent chez toi un sentiment de malaise, sauf indiscrétion de ma part ?

Il est vrai que lorsqu'on est enfant et qu'on observe les nuages, on y perçoit parfois des personnages effrayants. Il se peut que ton sentiment de mal être remonte à ta prime jeunesse.

Pour répondre à ta dernière question. Je l'ai comprise.

Ludivine Brulon a dit…

Elle est jolie cette photo! je ne suis pas une adepte des voyages en plein ciel, mais voyager grace à cette photo ça apaise. Bravo!

Anonyme a dit…

Non c'est l'immensité, et l'inconnu qui "m'interpelllent" (c'est bien à mon tour, n'est-il pas ? :-) ) ce qu'il y au delà de ce que l'on peut voir. Le fait de se sentir "si petit".........
Tu connais mon imagination.
Le colombo français à la retraite

marouscka a dit…

Un grand merci à vous deux, c'est gentil et encourageant de prendre la peine de me rendre visite et de commenter mes photos. J'apprécie beaucoup.

esquisse a dit…

un site ,et meme un espace ou je traine depuis toujours,la tete y est bien a sa place tant que les pieds retent sur terre,mais si il ne touchent pas le plancher des vaches,je prefere...ambiance cotonneuse ou l'evasion est garantie,et ammene pour moi une tres grande sensation de liberté...ne serait ce pas un lien aussi avec ces chers indiens...?

Esquisse